2018

Artistes résidents

Pour sa résidence autour du projet Il est temps de ne plus sourire aux étoiles, Jean Erian Samson a été reçu par le Café de la Place (Cap-Haïtien).

portrait samsonJean Erian Samson est poète, géographe et éditeur de poésie chez les Éditions des Vagues depuis 2013. Il a créé et dirige DO KRE I S, revue annuelle et bilingue (français/créole) qui promeut les langues/cultures créoles et la mondialité. Il a publié plusieurs recueils de poésie et contribué à différentes revues littéraires (Alizés, SIPAY, etc.). Il a bénéficié d’une résidence à la Maison des Auteurs chez Les Francophonies En Limousin à Limoges, début 2018. Il a publié notamment Ma dernière séquence (Éditions des Vagues, 2014) et Écho du verso (Éditions Trouvailles, 2013).

.

Pour sa résidence autour du projet Des pierres en saison de vitres, Jean D’Amérique a été reçu par le Café de la Place (Cap-Haïtien).

portrait 01Né en Haïti en 1994, Jean D’Amérique est écrivain, auteur de Petite fleur du ghetto (Atelier Jeudi Soir, 2015), recueil qui lui vaut une mention spéciale du Prix René Philoctète 2015 et une sélection au Prix Révélation de Poésie 2016 de la Société des Gens de Lettres. Animateur d’atelier d’écriture, contributeur de plusieurs revues littéraires, il propose également performances et interventions poétiques pour donner voix à ses textes. Il a été finaliste de la Bourse Gina Chenouard SGDL et lauréat du Prix de Poésie de la Vocation 2017 pour Nul chemin dans la peau que saignante étreinte (Cheyne éditeur, 2017).

.

Pour sa résidence autour du projet Aubaine de saisons folles, léO a été reçu par le Centre Culturel Charles Moravia (Jacmel).

léoléO (Leonard Jean-Baptiste), né à Léogâne en 1997, est poète, musicien, sculpteur. En 2013, il remporte deux concours de poésie dont l’un a été organisé par Telemax et IFJ, et l’autre au centre culturel du Bel-Air. Ancien membre de la troupe de théâtre « Sèk Gramsci », actuel membre de « Koral Fokal ». Prix du deuxième meilleur projet avec « Lang vodou an » au Ghetto Biennale 2015, il prend part à plusieurs projets de lectures/spectacles. léO travaille maintenant sur sa démo « 360° ».

.

Pour sa résidence autour du projet Danser jusqu’à saigner le ciel, Darline Gilles a été reçu par les Résidences du Bois de Bry (Gonaïves).

portrait - darline gillesDarline Gilles (Manzè Da) est auteure, comédienne et journaliste. Elle dirige le journal féministe Plublicad’Elles qu’elle a créé en 2011 et collabore à DO KRE I S, revue annuelle qui promeut les cultures créoles et la mondialité. Elle explore plusieurs genres littéraires, notamment le récit, la poésie et l’écriture théâtrale, a publié Zuwena, au nom de mes ancêtres (éditions Plurielles/Awoudy, 2014), pièce de théâtre achevée en 2014 lors d’une résidence d’écriture au Togo. Sa dernière œuvre, Gouyad Senpyè, pièce de théâtre basée sur des témoignages d’anciennes détenues, a été mise en scène par Anyès Noël. Bénéficiaire d’une résidence d’écriture (proposée par l’agence Écla aux auteurs francophones des Afriques et d’Haïti) à Bordeaux début 2018, elle a entamé son premier roman qui traite des thématiques de l’identité, de la négritude et de l’esclavage.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close