Édition 2019

La poésie sauvera le monde | 1ère édition Transe Poétique

last version_affiche



L’affiche est réalisée par Samuel Suffren, d’après une toile de l'artiste Pascale Monnin.


L’espace du poème se donne au grand large, c’est peut-être le plus libre des élans de résonance humaine, on ne saurait le réduire à l’étroitesse d’une encre et d’un bout de papier. Il faudrait y voir l’adresse organique et chaude d’une poignée de main, l’heureuse incandescence éprouvée au contact du monde de l’autre, l’infroissable cri d’amour qui se déploie entre les cœurs, la tendresse des lauriers qui imprègne nos regards, l’étendue d’une bonté signée entre le chant simple du vent et l’hospitalité des collines. Il faudrait y voir cette parole de main vierge qui sans faille conte nos caresses. Il faudrait y voir beauté, cette belle révolte qui nous appelle inlassablement.

Il n’est nul doute, sommes-nous persuadés, que l’état si désolant du monde actuel est le résultat d’un manque de poésie. Nous croyons en ce que celle-ci peut apporter de lumineux à la vie, à l’humanité. Nous articulons ce festival comme une grande campagne pour inviter le monde à une quête de beauté absolue que nous croyons ultime, fondamentale. Nous dédions cette vaste action poétique à sensibiliser le public à l’urgence de renouer avec le soleil humain. C’est dans cette perspective que nous inaugurons le festival Transe Poétique sous le thème « La poésie sauvera le monde », phrase ardente que nous empruntons à Jean-Pierre Siméon, poète invité d’honneur de cette première édition. Du 18 au 21 septembre 2019, nous vous invitons au grand bal des poèmes dans la ville de Port-au-Prince.

Voici s’ouvrent les fenêtres, le jour brûle ses premières notes et un chant fleurit à l’horizon, il ne manque que nos êtres pour rendre à la vie sa poésie.

Jean D’Amérique
directeur artistique – Transe Poétique

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close